L'Histoire de Tursac

 

Le nom "Tursac" apparaît dès le XIIIe siècle sous sa forme actuelle. Il a pour origine un nom de personnage gallo-romain, Turcus, suivi de -acum.

La commune de Tursac est un des hauts lieux de la Préhistoire. Cela s'explique par sa situation privilégiée dans les gorges de la Vézère qui fournissent de nombreux abris, de l'eau et des points de vues remarquables.

La rivière de la Vézère traverse la commune de Tursac sur quelques kilomètres. Bénéficiant d'un approvisionnement aisé en eau, le site est occupé à l'époque préhistorique. La meilleure illustration en est les fouilles de la Madeleine, qui donne son nom à l'ère magdalénienne, laquelle s'étend de -18 000 à - 10 000 avant J.-C.

Un village troglodytique fortifié voit le jour à Tursac au Xe siècle. Son occupation dure jusqu'au XVIIe siècle. Au XIVe siècle est construit le château du Petit-Marzac. Puis, en face, le château de Marzac, voit le jour au XVe siècle. Leur construction s'expliquent par la nécessité de protéger les habitants pendant la guerre de Cent Ans, qui voit s'opposer Anglais et Français. L'église de Tursac est elle-même un lieu fortifié, servant de refuge à ses paroissiens en cas d'attaque.

Depuis la découverte des fouilles de la Madeleine et de nombreux autres sites préhistoriques, la commune de Tursac voit le tourisme se développer sur son territoire. On peut aussi y visiter le "Préhisto-Parc" et "la Maison Forte de Reignac".

   

L'Histoire de Tursac est riche, avec ses monuments et ses sites touristiques.

 

  * L'Eglise Notre-Dame

  

  * La Chapelle Notre Dame de Fontpeyrine

 

  * La Maison Forte de Reignac

  

  * Inscriptions datées à Reignac

  

  * La château de Marzac

 

  * Le pigeonnier

 

  * Le petit patrimoine

 

  * Le blason

 

  * Les cartes postales anciennes